Hockey Pro League: la Belgique inflige une nouvelle leçon à l’Allemagne (1-6)

@News
@News

C’est donc à huis clos que les Red Lions ont repris la Pro League après une hibernation de 226 jours et leur dernier déplacement victorieux en Inde (victoire 2-3). Pour leur 7e rencontre de tournoi, ils affrontaient une équipe allemande revancharde après le 0-8 infligé lors de l’édition précédente à Krefeld, en juin 2019. Avec Loic Van Doren dans les buts à la place de Vincent Vanasch, toujours en convalescence, et plusieurs cadres dans la tribune (Thomas Briels, Cédric Charlier ou Manu Stockbroekx), les Belges étaient mis sous pression durant le premier quart d’heure. Mais l’équipe locale ne se montrait pas non plus extrêmement dangereuse devant le but. Il fallait attendre la 20e minute pour assister aux 2 premier p.c. allemands mais les tentatives de Lukas Windfeder étaient, à chaque fois, repoussées par le gardien belge. C’était ensuite Paul-Philipp Kaufman qui s’offrait une belle possibilité mais son tir était également bien stoppé par l’Anversois. Et ce sont finalement les numéros 1 mondiaux qui trouvaient l’ouverture sur un tir en revers de Gauthier Boccard (26e) sur leur première réelle possibilité. Juste avant la pause, la Belgique obtenait un premier p.c. mais le sleep de Loïc Luypaert était bien contré par le premier sorteur.

La seconde période débutait avec une forte pression des Lions qui obtenaient un nouveau penalty à la 33e minute. Alexander Hendrickx ne se fait pas prier pour démontrer qu’il était bel et bien un des meilleurs spécialistes au monde de l’exercice. La balle était à peine remise en jeu que William Ghislain inscrivait son premier but international sur une passe de Victor Wegnez. Tout était alors bien plus facile pour la Belgique qui poursuivait ses assauts sur le camp adverse. Et à la 36e minute, Nicolas De Kerpel inscrivait le numéro 4 suite à un magnifique travail préparatoire d’Antoine Kina. L’Allemagne tentait bien de réagir mais les Red Lions étaient impériaux dans les duels. Ils contrôlaient le jeu et ils ne laissaient que très peu de possibilités à leurs adversaires du jour. Toutefois à la 44e minute, Lukas Windfeder trouvait tout de même la faille, sur penalty, pour sauver l’honneur. Lors du dernier quart d’heure, les hommes de Shane McLeod contrôlaient leurs efforts et procédaient en contre-attaques. Et à 3 minutes du terme, Antoine Kina transperçait les lignes et s’en allait tromper tout en puissance Victor Aly. Mais la démonstration n’était pas encore complète. À l’ultime seconde de jeu, Alexander Hendrickx envoyait un nouvel obus sur penalty pour fixer le score final à 1-6.

« Le but d’ouverture nous a réellement libérés », expliquait tout sourire Victor Wegnez à la sortie du terrain. « Nous avions débuté le match un peu timidement. Mais notre gardien a heureusement réalisé une très grosse prestation et il nous a gardés dans le match durant les 20 premières minutes. Mais ensuite, nous avons pu dérouler après avoir inscrit ce 2e but. C’était un bonheur de retrouver les copains sur le terrain. Nous ne pensions pas que nous serions déjà à ce point prêts vu les 7 mois passés sans hockey international. C’est une bonne prestation collective qui nous place sur les bases de ce que nous avions proposé lors des premières rencontres de la Pro League disputés début 2020. C’était naturellement un premier match et il y aura pas mal de choses à corriger pour demain. Nous avons ainsi concédé un peu trop d’occasions à nos adversaires. Mais c’est de bon augure pour la suite. »

Ce 5e succès permet à la Belgique de conforter sa première place au classement général de la Pro League (17 points) avant le second match entre les 2 nations programmé, ce mercredi, à 18 heures.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous