Hockey Pro League: une seconde défaite mais des progrès flagrants pour les Panthers

Red Panthers
Red Panthers - Photo News

Après la bonne impression laissée, hier, malgré la défaite, lors de la 1ere duel face à l’Allemagne, les joueuses belges devaient confirmer ce renouveau lors du second match. Et c’est ce qu’elles ont fait en proposant une nouvelle prestation des plus encourageantes pour le futur. Malgré la défaite 3-1, elles ont, une nouvelle fois, joué plus libérée et de manière moins stéréotypées en faisant jeu égal durant les premières 30 minutes avec la 4e nation mondiale.

Alors, évidemment, il reste plusieurs points d’attention comme la reconversion offensive, concéder beaucoup moins de p.c. à son adversaire (9 aujourd’hui) ou mettre bien plus d’agressivité dans les duels mais les Panthères progressent. Elles se sont d’ailleurs créé plus d’occasions que leurs adversaires en première période avec de belles possibilités pour Charlotte Englebert puis Lucie Breyne avant l’ouverture du score, sur penalty, via Ambre Ballenghien (21e). Mais l’égalisation tombait malheureusement dans la foulée via Hannah Gablac.

Après la pause, les Allemandes se plaçaient directement au commandement grâce à Cecile Pieper, sur penalty. Ce but faisait reculer la Belgique, qui éprouvait certaines difficultés à sortir de sa partie de terrain et qui commençait à subir le jeu. La pression était de plus en plus importante et le 3e but tombait à la 46e minutes des œuvres de Franzisca Hauke sur un énième penalty. Les Red Panthers étaient un peu trop tendres et l’équipe locale faisait valoir toute sa puissance physique pour prendre l’ascendant sur la rencontre (3-1).

Mais au moment de rencontrer les journalistes, Barbara Nelen, la capitaine belge souhaitait surtout pointer les éléments positifs de ce retour en Pro League. « Nous avons mis beaucoup d’énergie dans les échanges en première période. Et nous avons osé jouer au hockey. C’est une grosse différence avec le passé. Ensuite, cela s’est un peu compliqué pour nous mais nous avons démontré que nous nous pouvions nous battre jusqu’au coup de sifflet finale. Nous avons toutes des qualités mais nous devons encore grandir ensemble. Nous sommes bien entendu conscientes qu’il reste encore beaucoup de points à améliorer. Mais ce n’est que le début. Nous devons encore gagner en constance et en consistance. »

Niels Thijssen va donc pouvoir poursuivre le travail avant la prochaine échéance programmée, fin octobre, face à la Grande-Bretagne pour la suite de la Pro League. Les Panthers, qui intègrent dans le groupe des jeunes prometteuses comme Vanessa Blockmans, Charlotte Englebert ou Justine Rasir, sont assurément sur la bonne voie. Mais il sera essentiel, à présent, de confirmer ces progrès lors de chacune de leurs sorties. Il n’est plus question d’effectuer des pas en arrière si l’équipe veut être prête pour les prochains grands rendez-vous à commencer par le Championnat d’Europe, en juin prochain, à Amstelveen.

 
 
À la Une du Soir.be
  • 10897299-134
    Standard

    Au caractère, le Standard reste dans le coup

  • B9725354013Z.1_20201126081432_000+GS9H4I48L.1-0
    Société

    Comité de concertation: les thèmes qui seront abordés

  • Sophie Quoilin
    Société

    Les experts contre tout allégement du confinement

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous