Accueil Opinions Chroniques

Visa pour la Flandre: «Ouvre la bouche et avale»

« Les amis bleus devront se mettre à genoux, ouvrir la bouche et avaler ce qu’il faudra ». Les propos de Bart De Wever ont suscité le tollé en Flandre. Mais c’est l’ensemble du monde politique qui est mis en garde : « Faites de la politique autrement, ou il ne nous restera plus qu’à prier. »

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 5 min

Les amis devront se mettre à genoux, ouvrir la bouche et avaler tout ce qu’il faudra. » Cette idée-là a servi de mantra au martyre infligé à Louvain par dix-huit jeunes membres du club « d’élite » Reuzegom à une recrue qui était censée, au terme de ces horreurs, être jugée digne du groupe. Cette idée-là a suscité l’horreur et le dégoût de la Flandre et ensuite de tout qui a eu connaissance de ces actes pervers, mus par un désir de domination malsaine et une humiliation mortifère. Cette idée-là, mise en actes, a conduit à la mort un jeune homme de 20 ans, à genoux au fond d’un trou, aspergé d’eau glacée, étouffé par de l’huile sale et des poissons rouges vivants, au terme de deux jours en enfer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

40 Commentaires

  • Posté par LAUWERS, samedi 26 septembre 2020, 20:31

    Tout qui est méprisant est méprisable, Monsieur De Wever.

  • Posté par Cantineau Laurence, vendredi 25 septembre 2020, 9:00

    La politique devrait en effet être l'outil de protection de la population en tant que part intégrante et indissociable de l'Etat , non pas le bras manipulateur d'un parti ou d'un ego.

  • Posté par Marlier Jacques, vendredi 25 septembre 2020, 0:40

    La politique, cela devrait être "super": la recherche franche, mais respectueuse, de compromis aussi bien équilibrés que possible. Mesdames et (surtout) Messieurs les politiques, faites-nous ce plaisir, pliiiiize. Prenez garde à votre façon de parler! Donnez le "bon exemple"! C'est à vous qu'il revient que "vos troupes" se comportent en personnes ouvertes sur les autres et non en petits soldats repliés sur leurs certitudes étroites.

  • Posté par Delvaux Alain, jeudi 24 septembre 2020, 22:22

    Je n'espère plus rien de cette politique quand un homme de ce "rang" censé représenter les élites se pourvoie en injures, invectives,... La politique, c'est la guerre, c'est son credo et son ego pense survivre à tout. Le pire, c'est que cela fera le bonheur d'abrutis plus soucieux des coups de glaives que des réflexions et des collaborations constructives. ça ressemble furieusement aux discours les plus noirs des années 30.

  • Posté par Delcoigne Christian, jeudi 24 septembre 2020, 22:22

    J'ai beaucoup apprécié votre page du 23 Septembre sur le Street Art...seul votre journal peut fournir des infos de ce genre...votre curiosité, c'est d'la bombe qui fait du bien...aux inquisiteurs du quotidien... J'aime beaucoup les billets de Julie Huon, et evidemment la sagesse et la pertinence des editos de Béatrice Delvaux , et finalement tout votre journal, dont je suis un lecteur inconditionnel. Les pages "culture" sont toujours extrêmement enrichissantes...et surprenantes. Merci d'être là. Delcoigne Christian.

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs