Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Dorian Dessoleil (Sporting de Charleroi): «Le brassard est peut-être ce qui me manquait»

Dorian Dessoleil est dans une forme éblouissante et prendre une nouvelle dimension dans son rôle de patron de l’effectif zébré avec qui il rêve de grandeur, à commencer par battre le Partizan ce jeudi soir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Il faisait partie du noyau carolo lors de la dernière aventure européenne des Zèbres en 2015, mais il n’avait pas pu y participer sur le terrain. Devenu capitaine du matricule 22 depuis l’arrivée de Karim Belhocine, Dorian Dessoleil se souvient de l’expérience israélo-ukrainienne du Sporting et entend s’en servir pour faire mieux cette année avec «un groupe qui se connaît très bien et est très fort». Devenu l’un des meilleurs défenseurs du pays, le Carolo de 28 ans grandit en même temps que son club de cœur. Son rêve? Marquer à jamais l’histoire du club. Et pourquoi pas goûter à une sélection chez les Diables.

Le début de saison du Sporting est encore meilleur que dans vos rêves avec un bilan parfait de six victoires en six rencontres, comment vous sentez-vous?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs