Accueil Société

Demain, la Belgique unie dans la diversité

Vivre ensemble, la belle affaire, mais comment quand l’État est faible, la complexité institutionnelle rédhibitoire, la volonté dans les deux camps défaillante et la connaissance de l’autre proche de zéro ?

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 7 min

«  La Belgique est un petit pays, mais on y trouve de tout, et il n’y a pas beaucoup de place. » Voilà donc un adorable résumé de notre « problème » : le vivre ensemble d’hommes et de femmes d’origines et de religions différentes, qui ont la même nationalité. Cette définition façon humour belge est de Brahim Laytouss, l’imam de Gand, qui a tout compris de nos spécificités. Cet imam que tout le monde s’arrache fait partie de ces nouvelles voix du monde musulman, que le monde occidental appelle de ses vœux et sur lesquelles beaucoup veulent construire cet islam européen, jugé indispensable pour permettre la coexistence au quotidien qui paraît aujourd’hui impossible à certains. Les terribles attentats terroristes perpétrés à Bruxelles cette semaine posent ainsi une autre bombe sous notre démocratie, en radicalisant les points de vue, en exacerbant les différences.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs