Accueil Économie Entreprises

Luc Partoune: «Plus de 600 millions à investir d’ici 2040»

Liege Airport redéfinit son avenir d’ici la fin de l’année : étude d’incidence, plan de développement à 20 ans. Le seul aéroport à profiter de la crise mais à voir, aussi, les plaintes des riverains revenir en force.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

C’est le seul aéroport en Belgique, voire un des rares en Europe, à afficher des records positifs pour 2020. Malgré la crise. Ou grâce à la crise. Un succès qui voit aussi les communes voisines de la piste multiplier les plaintes. Contrairement à ses homologues de Bruxelles ou Charleroi, Luc Partoune, le directeur général de l’aéroport liégeois voit plutôt l’avenir avec le sourire.

Malgré la crise, vous battez des records ?

Oui, on peut dire, pour reprendre un mot dans l’air du temps, que notre activité est asymptomatique dans le secteur. À la fin août, les chiffres montrent une hausse de l’activité de 10 %, mieux que les 8 % sur lesquels on tablait dans les prévisions fin 2019. Cette année, on devrait sans doute dépasser pour la première fois le million de tonnes traitées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs