Accueil Monde Union européenne

Asile et migration: Dublin est mort, vive Dublin!

La Commission a présenté sa proposition de réforme de l’asile et de la migration, dont l’élément clé, une solidarité obligatoire mais à la carte, risque d’être difficile à vendre aux pays membres.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Ursula von der Leyen se serait-elle un peu emballée en parlant de son intention « d’abolir Dublin », à peine une semaine avant la présentation du Nouveau pacte sur l’asile et la migration, qui a été dévoilé mercredi ? Car s’il est bien question d’introduire une nouvelle forme de solidarité, si complexe soit-elle, le principe central du règlement Dublin reste d’actualité : la responsabilité du dossier incombe au premier pays d’entrée. Un principe qui devrait même être renforcé, puisque la Commission entend remédier à la « faille » permettant jusqu’à présent aux demandeurs d’asile de voir leur requête examinée par un autre pays après 6 à 18 mois sur le territoire. Un procédé notamment utilisé par les migrants en transit revoyant leur projet pour rester en Belgique. S’il n’est pas supprimé, ce délai permettant un transfert de responsabilité devrait être considérablement allongé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Pirotte Raymonde, jeudi 24 septembre 2020, 15:33

    : Depuis autant de mois il est scandaleux de laisser la Grèce supporter le poids des "réfugiés": pour gagner une guerre on se bat sur place et on ne fait pas des enfants sur la route de l'exil!!! Toutes ces associations qui veulent avoir bonne conscience ont raison de travailler SUR PLACE, mais expliquez les "bonnes" raisons de la fuite "des jeunes hommes"!!!je suis de ceux qui ont connu l'invasion nazie et les camps de concentration mais surtout la Résistance (faible mais réelle!) Vous allez me censurer et pourtant c'est ce qu'on entend dans TOUS les milieux...enfin quand on entend parler Français, Flamand ou Anglais....

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs