Après son autobut en finale de l’Europa League, Romelu Lukaku avoue être resté silencieux pendant… quatre jours!

Après son autobut en finale de l’Europa League, Romelu Lukaku avoue être resté silencieux pendant… quatre jours!
Photo News

Auteur d’un triste autobut en finale de l’Europa League entre l’Inter et Séville, Romelu Lukaku a récemment avoué qu’il avait mis du temps à digérer son erreur. Selon ses propos, il serait resté quatre jours sans parler après la finale.

« Ce fut un moment tellement difficile pour moi. Je n’ai pas parlé pendant quatre jours. Un jour je me suis réveillé et j’ai pu tout relativiser. La saison dernière, nous n’avons rien gagné. On a perdu le championnat d’un point. En demi-finale de la Coupe d’Italie, nous avons été éliminés et contre Séville, on en a planté deux mais on en a encaissé trois. Ça peut arriver. Ce n’est qu’en souffrant que vous vous améliorerez. La route vers le triomphe est longue. Il faut du caractère et une analyse de vos propres limites. Mais je suis compétitif. Je désire la rédemption et le succès. Vous pouvez perdre, mais seulement si vous en tirez des leçons pour être victorieux », a déclaré le Diable rouge dans une interview exclusive accordée à la Gazzetta dello Sport.

Outre sa saison avec l’Inter, Lukaku a également évoqué les Diables rouges lors de son entretien : « Nous avons été déçus en France à l’Euro 2016. En Russie, la France a joué un match tactique parfait. Peut-être y avons-nous péché par manque d’expérience : dans cette demi-finale, nous avons eu la possession, mais pas autant d’occasions. Ils en ont eu une, ils l’ont mise et ils ont remporté la finale derrière ».

« Une défaite dont nous avons tiré des enseignements entre-temps. Aujourd’hui, nous gérons mieux cela. Même si nous jouons mal, nous marquons quand même. Depuis la France, nous jouons avec plus de grinta. Nous n’avons pas besoin d’avoir le ballon constamment. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous