Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche sur le port du voile dans les administrations et les écoles: «Libérales et pour!»

Deux militantes MR déplorent l’absence totale de débat au sein du parti sur la question du voile. Selon elles, le port de signes convictionnels n’entre pas en contradiction avec les libertés individuelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Ces dernières semaines et suite au dépôt de différentes motions au sein de certaines communes, le débat concernant le port de signes convictionnels au sein des administrations s’éveille à nouveau. Les discussions renvoient automatiquement aux récentes manifestations de collectifs tels que « Les 100 diplômées », ou « Hijabis Fight Back » tant pour le port du voile dans les administrations que dans les écoles. Face à cette actualité, le Mouvement Réformateur semble mettre un point d’honneur à réaffirmer sa position. Pourtant, nous tenons aujourd’hui à mettre en lumière la position de libérales en désaccord avec la ligne de leur parti.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par Defrere Pol, samedi 26 septembre 2020, 13:11

    Remettons un crucifix dans les tribunaux tant qu’on y est……

  • Posté par Hayne Jean, vendredi 25 septembre 2020, 16:52

    Ce problème ne doit pas à nouveau être remis sur la table. Pas de signe distinctif dans les administrations point à la ligne. Si pas d'accord avec celà, elles n'ont qu'a aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte . Il y a temps de pays ou elles seraient reines.

  • Posté par Vary Monique, vendredi 25 septembre 2020, 14:03

    Christian Radoux, oui et à Paris on vient encore d’avoir la preuve que certaines’ présences, soi-disant musulmanes , sont toujours toxiques.

  • Posté par Deckers Björn, vendredi 25 septembre 2020, 7:23

    Ces deux militantes seraient inspirées de méditer l'histoire de leur mouvement. Christian Radoux, comparer l'autorisation du tatouage et l'autorisation du voile est insensé. L'un est un acte de liberté, l'autre un acte de soumission religieuse. Il en va de l'histoire du libéralisme comme pour le socialisme. L'un et l'autre, au départ et certainement le socialisme se sont aussi construit contre l'obscurantisme religieux. L'émancipation des individus passait (et passe toujours!!!) par la marginalisation de l'opium du peuple. Que la gauche se soit abîmée par calcul et par paresse dans le communautarise n'y change rien. Il faut faire demi tour sur cette impasse. Et militer à nouveau contre l'obscurantisme. Je suis désolé de devoir constater qu'aujourd'hui, une progressiste d'origine musulmane trouvera plus facilement sa place à la NVA comme Mme Demir. Voilà l'impasse tragique et lamentable du communautarisme. Pas beau à voir!

  • Posté par Christian Radoux, samedi 26 septembre 2020, 13:02

    C'est Hichmeu Diums qui a pondu cette absurdité. Je ne faisais que lui répondre en lui rappelant les balles de kalachnikov.

Plus de commentaires

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs