Des lampes LED qui feront la différence chez bpost

Des lampes LED qui feront la différence chez bpost

Après avoir déjà installé des panneaux solaires pour un total de 3,2 MW dans les centres de tri de Charleroi, Liège, Anvers et Gand, Engie va maintenant s’attaquer à l’éclairage de ces quatre centres. Au total, 170.000 mètres carrés seront équipés de lampes LED qui «non seulement consomment moins d’énergie, mais apportent également un surcroît de confort pour les milliers d’employés qui y travaillent chaque jour».

La consommation annuelle pour l’éclairage des centres passera de 5,6 à 2,8 GWh par an, soit une réduction de 51%. Le début des travaux est prévu pour le premier trimestre 2021.

«Engie Solutions a l’ambition de devenir la référence dans le ’relighting’ des entreprises en Belgique et de rééclairer 8.100.000 mètres carrés d’ici 7 ans», commente Philippe Van Troeye, CEO d’ENGIE Benelux.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les transmissions se font des parents vers les enfants, bien plus qu’en sens inverse.

    Pourquoi les enfants de moins de 12 ans transmettent moins le coronavirus

  2. Dans les bibliothèques, les services de prêt restent ouverts, contrairement aux salles de lecture.

    Coronavirus à Bruxelles: feu vert aux répétitions en théâtres et aux prêts en bibliothèque

  3. Des représentations du drapeau et du président français ont été brûlées ce lundi devant l’ambassade de France à Bagdad, en Irak.

    La «France des caricatures» enflamme le monde musulman

La chronique
  • Coronavirus – «La vie devant toi, jour 91»: l’ado, le retour

    Dimanche, il s’est passé un truc incroyable.

    Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a opté pour l’arrêt temporaire des cours en présentiel pour les élèves du secondaire dès mercredi. Le petit revient à la maison.

    Quand il a vu ça, il a eu ce sourire, le même sourire que début mai – relire La vie en pause, jour 47 : l’ado – quand, après déjà deux mois sans école, on lui avait sorti : « Tu te rends compte que tu risques de ne pas y aller pendant encore quatre mois ? » Pas une larme, pas un battement de cils pour les copains, le sport, les excursions, le théâtre, math, géo ou néerlandais (ahah). Que la joie.

    Depuis la...

    Lire la suite

  • C’est l’hôpital qu’il faut sauver

    « Je suis là pour soigner les gens et on le fera jusqu’à la dernière seringue, au dernier médecin, au dernier lit. » Le dernier lit ? On s’en approche. Le dernier médecin ? On risque d’y arriver tant les taux d’absentéisme sont élevés. Les chiffres sont affolants. Hôpitaux du groupe Jolimont : doublement du nombre de patients covid en une semaine. CHU de Liège : 47 patients admis pour la seule journée de samedi. Clinique Montlégia (Liège) : 70 % des 240 lits covid déjà occupés, un patient emmené à Furnes, à 200 km de chez lui, pour bénéficier de...

    Lire la suite