Mondiaux de cyclisme: «Je vise un podium et je rêve de l’or», avoue Victor Campenaerts

@Belga
@Belga

Malgré l’absence de Remco Evenepoel aux Mondiaux de cyclisme, la Belgique pourra se reposer sur un solide duo sur le contre-la-montre vendredi avec Wout van Aert et Victor Campenaerts. « Il n’est pas exclu d’avoir deux Belges sur le podium », a reconnu Campenaerts jeudi.

Après avoir participé à Tirreno-Adriatico, Campenaerts est resté en Italie pour se préparer pour le contre-la-montre des Mondiaux. « Ce n’était pas spécialement un must car le parcours n’est pas très technique et vous en savez déjà assez après un tour », a déclaré le détenteur du record de l’heure lors d’une conférence de presse jeudi. « J’ai économisé deux jours de voyage et réduit les risques de contamination au coronavirus. J’ai reconnu le parcours une dizaine de fois. Il y a peu de virages et c’est un parcours pour les rouleurs puissants. »

Cependant, le vent pourrait venir mettre son grain de sel. « D’après les prévisions actuelles, la différence sera faite dans la première partie avec le vent de face. La deuxième partie sera plus rapide avec le vent de dos. »

« En ce qui concerne les favoris, je pense que Wout van Aert est le grand favori. Celui qui le bat sera champion du monde. Ses concurrents seront Stefan Kung, Rohan Dennis, Filippo Ganna voire Tom Dumoulin. Personnellement, je vise aussi un podium et je rêve de l’or. Mais je ne serai pas déçu si je ne finis pas sur le podium. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @AFP

    Par Stéphane Thirion

    Route

    Tao Geoghegan Hart rend des couleurs à Ineos

  • Richard Carapaz (Ineos). @AFP

    Par Eric Clovio

    Route

    Vuelta: «La Roja» sur les épaules de Carapaz

  • @DR

    Par Philippe Gilbert

    Route

    Philippe Gilbert: «Le cyclisme est déjà professionnel chez les jeunes»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous