Coronavirus: les écoles vont adapater leur protocole

Anvers
Anvers - Belga

Les ministres de l’Education Caroline Désir (PS) et de l’Enfance Bénédicte Linard (Ecolo) en Fédération Wallonie-Bruxelles ont affiché jeudi leur volonté d’adapter rapidement le protocole pour la gestion des cas Covid en milieu scolaire aux nouvelles dispositions arrêtées mercredi par le Conseil national de sécurité (CNS).

Lorsque nécessaire, la mise en quarantaine d’élèves sera ainsi ramenée à 7 jours à partir du 1er octobre. La définition de « contact étroit » sera également redéfinie.

Dans un communiqué conjoint, elles précisent jeudi vouloir adapter « rapidement » celui-ci aux décisions du CNS, mais aussi analyser les difficultés remontant du terrain quant à l’application de ce protocole.

Un modèle soutenable pour les écoles

« Pour que le modèle puisse être soutenable pour les écoles, les services de la Promotion de la Santé à l’Ecole (PSE) et les médecins généralistes, d’autres mesures sont par ailleurs en discussion dont la possibilité de prescription de testing par les PSE », notent-elles.

Les ministres rappellent dans la foulée que la fermeture de classes en raison du Covid est une « mesure exceptionnelle qui doit s’inscrire dans le respect des procédures décrites dans les protocoles ».

Selon des chiffres fournis mercredi par l’ONE, 735 élèves ont été testés positifs en FWB au cours de la semaine du 14 au 20 septembre, et 5.478 ont été placés en quarantaine au cours de cette même période.

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous