Accueil Économie

À la Rue Neuve: «Pourquoi devrais-je reporter mes achats?»

La Rue Neuve, principale artère commerçante de Bruxelles, reprend doucement vie sous un soleil printanier. Les gens se promènent, affirment leur volonté de vivre comme avant. Ce qui n’empêche pas les commerçants de voir à nouveau leurs ventes s’effondrer…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Elles ont 17 ans et sirotent une boisson, Rue Neuve à Bruxelles, ce samedi après-midi. «  Franchement, je m’attendais à voir moins de monde  », commente Alba. «  C’est précisément parce que nous ne voulions pas laisser gagner les terroristes que nous avons décidé de venir. Nous voulions montrer que nous n’avions pas peur de sortir.  » Ses amies Louise et Lizzie opinent. Elles iront d’ailleurs Place de la Bourse, ensuite, déposer un bouquet de fleurs. «  C’est important d’être ensemble en de pareils moments.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Peut-on prolonger (davantage) le nucléaire en Belgique? Notre grand fact-checking

Les réacteurs belges sont confrontés à divers pépins (défauts d’hydrogène, résistance insuffisante à un séisme ou un crash d’avion) qui rendent boiteuse l’hypothèse d’une prolongation générale. Techniquement, la seule option qui tient la route si l’on décide de garder le nucléaire plus longtemps, c’est de prolonger de 20 ans et non de 10, Doel 4 et Tihange 3.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs