Accueil Culture Musiques

Alicia Keys telle qu’en elle-même

Peu avant le confinement, Alicia Keys donnait un concert privé au Bush Hall londonien. Nous y étions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Le Bush Hall, tout près du Shepherd’s Bush Empire autrement plus vaste, est une toute petite salle au style victorien de 1904, dans l’ouest londonien. Elle fut salle de bingo et de snooker aussi bien que local de répétition pour les Who ou Cliff Richard dans les années 60. En 2003, Amy Winehouse y débutait son trop court chemin vers la gloire. En cette soirée douce de février dernier, seuls les fans invités, gagnants de concours et journalistes peuvent y entrer pour l’événement de la semaine : le concert privé d’Alicia Keys, qui annonce la sortie imminente de son septième album, sobrement intitulé Alicia. Un disque qui sera finalement reporté à la semaine dernière en raison de la crise sanitaire, tout comme le concert au Sportpaleis du 12 juin reporté de 2020 à 2021.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs