Accueil La Une Culture

Pierre Mertens: «L’affaire Wesphael est clôturée. Le parcours posthume de Pirotton ne fait que commencer»

Le romancier belge entend, dans un livre à paraître, célébrer la mémoire de celle qui disparut brutalement le 31 octobre 2013, au terme d’une dispute ayant mal tourné avec son mari, l’homme politique Bernard Wesphael. Le drame d’Ostende fait par ailleurs l’objet d’un film de fiction, qui s’en inspire librement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Pierre Mertens n’a pas fait son deuil de la mort brutale de Véronique Pirotton. C’était en 2013, à Ostende. Il a appris la nouvelle alors qu’il sortait de clinique. D’ici le début de l’année prochaine, le romancier belge publiera un livre qui entendra célébrer la mémoire de celle qui était devenue, pour lui, une proche. Sous quelle forme ? Pas un roman, car « cela aurait été obscène et indélicat ». Un essai ? Non plus. « Ce sera le portrait d’une méconnue. Une sorte de méditation morcelée et vagabonde sur l’époque qu’elle a vécue. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs