Vincent Kompany sur les cas de Covid-19 à Anderlecht: «Reporter le match contre Eupen est la dernière option pour moi»

Photo News
Photo News

C’est une semaine très particulière à Anderlecht. Avec plusieurs cas de Covid-19 au sein du noyau mauve, il a fallu prendre de sérieuses mesures au niveau sanitaire. Mais heureusement, la rencontre de ce dimanche face à Eupen devrait bel et bien se disputer.

Vincent Kompany, l’entraîneur d’Anderlecht, a fait le point sur son noyau à l’occasion d’une conférence de presse en ligne. Puisqu’avec les joueurs en quarantaine (Verschaeren, Delcroix, Zulj, Wellenreuther, Lissens, Milic, Dauda), il va devoir composer une formation qui tient la route. « Nous n’avons pas de problème de forme physique, mais un problème avec le Covid », avance le mentor du RSCA. « Reporter le match est la dernière option pour moi. Les garçons s’entraînent bien. Si je dois jouer avec Kana ou Sardella en défense, ils auront toute ma confiance. Les mesures sanitaires font désormais partie de notre quotidien. Ce n’est qu’avant le match que je saurais exactement qui j’aurai à ma disposition, mais tout le monde est prêt. Bundu a également livré une très bonne semaine. Kemar Lawrence est de retour dans le groupe et c’est une vraie lueur d’espoir. Il faudra peut-être attendre la fin de la prochaine trêve internationale pour l’utiliser. »

Et Kompany d’évoquer le cas Adrien Trebel, qui souffre de nouveau du genou gauche. « Il manquera probablement le match de dimanche, c’est vrai. Mais cela reste un problème mineur. Nous allons surveiller sa situation et nous espérons le remettre en forme pour le match contre Bruges. Si cela ne fonctionne pas, il y aura ensuite la trêve internationale. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous