Formule 1: Lewis Hamilton peut égaler le record de succès de Michael Schumacher

Photo News
Photo News

Une perspective qui ne semble pas émouvoir particulièrement le Britannique rompu à l’exercice de la comparaison avec Schumi depuis un bon moment. Après avoir atteint les 68 poles de l’Allemand (c’était au GP de Belgique 2017) et avant de coiffer fort probablement une 7e couronne cette année, le pilote Mercedes semble fort bien placé pour arroser copieusement ses camarades de champagne depuis la plus haute marche du podium de Sotchi ce dimanche après-midi. Avec six victoires au compteur en neuf courses, les planètes semblent alignées pour le voir triompher à plusieurs reprises encore cet automne. Et si ce n’est pas dans la « démocratie » sauce Poutine, ce sera au pays de Mercedes dans une quinzaine de jours.

Par superstition ou par sens de la communication (règle numéro 1 chez Mercedes : tenter de ne pas passer pour arrogant), le leader du championnat ne veut pas vendre la peau de l’ours russe avant de l’avoir tué.

« Les Red Bull dans le coup »

« C’est vrai que je peux compter sur une monoplace et une équipe particulièrement performantes mais je sais aussi que mon équipier Valtteri Bottas est très rapide sur ce circuit où il a remporté son premier GP », analysait-il en débarquant à Sotchi. « Je suis aussi persuadé que les Red Bull seront dans le coup. »

Et quand on lui demande s’il pense ressentir quelque chose de particulier s’il égalise les 91 victoires de Schmacher, Hamilton reste vague… « Franchement, je n’en sais rien. Il y a tant d’autres choses qui se passent dans le monde. Bien sûr, ce sera un honneur mais, en même temps, ça ne veut pas vraiment dire grand-chose non plus. »

On se souvient pourtant que dans les instants qui avaient suivi la 68e pole de sa carrière, le pilote Mercedes était touché ; Hamilton était alors entré dans une de ses phases mystiques dont il a le secret.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous