Accueil

Un demi pour cent de croissance

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 1 min

Le pétrole moins cher, c’est bon pour l’économie. Mais à quel point ? « Il y a des estimations… qui sont souvent invalidées par la réalité, prévient Philippe Ledent, économiste chez ING Belgium. Mais disons que pour la zone euro, une baisse de 10 dollars sur les cours du pétrole a un impact cumulé sur trois ans de + 0,2 à + 0,5 % de PIB. Ce qui, compte tenu de l’ampleur de la baisse actuelle, peut donner théoriquement près d’un demi pour cent de croissance supplémentaire par an ». A vérifier, donc. L’économiste retient déjà l’impact sur la consommation des ménages belges. « On a + 0,7 % au troisième trimestre 2014, + 0,5 % au quatrième et + 0,7 % au premier trimestre 2015 : ce sont des chiffres qu’on n’avait plus vus depuis 2010, note-t-il. Cela témoigne d’une réelle dynamique ». Dynamique que Philippe Ledent met au crédit de la baisse des prix pétroliers.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs