Justine Henin avant Roland-Garros: «Je suis impatiente de voir ce que cette édition si particulière va nous réserver»

Belga
Belga

En compagnie, notamment de ses anciennes camarades de jeu, Amélie Mauresmo et Mary Pierce, Justine Henin « disputera » à nouveau la quinzaine parisienne sur le plateau de France Télévision, dès dimanche. « Je suis très impatiente et curieuse de voir ce que cette édition si particulière va nous réserver », a-t-elle confié sur la chaîne française. « Disputé en automne, avec beaucoup moins de public et un calendrier qui se bouscule, ce sera un Roland-Garros totalement différent. On va voir comment les joueurs vont parvenir à se remettre dans le coup sur cette surface alors qu’ils n’ont pas eu beaucoup de temps, ni de tournois, pour reprendre leurs marques. Cette saison réclame une adaptation permanente avec des changements de surface très proches. Psychologiquement, ça va être très intéressant à suivre car, on le sait, à ce niveau, c’est beaucoup dans la tête que ça se passe. Le vainqueur ou la gagnante, sera celui ou celle qui sera parvenu(e) à le mieux intégrer toutes ces contraintes qui viennent s’ajouter à cette saison 2020. La capacité d’adaptation sera un des clés du succès cette année. Rafael Nadal part toujours favori lorsqu’on parle de Roland-Garros, mais dans ces conditions, tout peut changer. On va voir des joueurs très différents de ce qui semblait la norme. Donc voilà, c’est un tournoi avec pas mal d’incertitudes, où il y aura beaucoup de nouveautés avec en plus le toit, et l’éclairage en soirée. Ça génère donc pas mal d’inconnues et de questions qui devront trouver des réponses. Il y a beaucoup de doutes qui traînent avant ce tournoi, et je trouve ça très intéressant… »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Photonews

    Par Y. S.

    ATP - WTA

    European Open: David Goffin, encore testé ce lundi, jouera, mais pas Bemelmans

  • Belga

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Kei Nishikori: «Chaque match est un pas vers le progrès»

  • Photonews

    Par Yves Simon

    Tennis

    Kristoff Puelinckx, organisateur de l’European Open: «David a été le premier à nous soutenir»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous