Accueil Société

Celeval: la crise existentielle des experts coronavirus

Le rejet du baromètre de la pandémie proposé aux politiques cette semaine a semé le doute parmi les experts chargés de penser la vie sous le Covid. Les participants se sentent désavoués alors que les chiffres des contaminations s’envolent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Des téléphones qui sonnent désespérément dans le vide. Des boîtes vocales saturées. Quelques : « désolé, pas de commentaire, j’ai déjà trop de travail à l’université. » Et puis, l’un ou l’autre assez énervé : « Laissez-nous tranquille, demandez plutôt des comptes aux politiques ! » Voilà l’ambiance, vue de l’extérieur, au Celeval.

Sans mauvais jeu de mot, on peut écrire que le groupe d’expert chargé de penser la vie sous le coronavirus est souffrant. Il y a la fatigue de ces personnalités du monde scientifique, économique ou universitaire qui travaillent à temps plein en plus de leur participation, à peine défrayée. Il y a surtout l’agacement d’avoir consacré soirées, week-ends et parfois des bouts de nuit ces deux dernières semaines à discuter puis rédiger un rapport le plus complet possible, ensuite balayé en grande partie par les politiques lors du dernier Conseil national de sécurité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

32 Commentaires

  • Posté par ADAM Jean-Victor, lundi 28 septembre 2020, 20:41

    Très belle photo de madame Erika VLIEGHE. Bravo. Cette femme a du charme.

  • Posté par Casier Etienne, lundi 28 septembre 2020, 8:03

    Commentaire intéressant d'un journaliste de la RTBF ce matin sur les antennes de la RTBF. En ajoutant des non-scientifiques dans le CELEVAL (représentants de secteurs économiques etc.) on a repoussé au sein du CELEVAL les décisions que les politiciens belges devraient prendre et ne prennent pas. Il faut donc recréer un comité scientifique qui fait des recommandations. Au politique alors d'intégrer les autres dimensions "moins scinetifiques" (économiques, sociales), de prendre les décisions et de les assumer.

  • Posté par Biot Philippe, dimanche 27 septembre 2020, 18:41

    Les critiques pleuvent sur les expert belges? Il dérangent en décrivant l'évolution de la pandémie et en demadant des mesures de prudence? Que font les experts de Grande-Bretagne, de France, d'Espagne, des USA; de,,,? ,Il existe des situations différentes par exemple entre les pays aficains et les pays européens ou australiens.....qui nécessitent des mesures différentes et évoluant différemment. Ca ne dépend pas des experts....mais des politiques qui sont aux manettes et qui décident.

  • Posté par Charlot Michel, samedi 26 septembre 2020, 12:32

    Une grève médiatique des "experts" ? Enfin une bonne nouvelle !

  • Posté par Psy Clone, vendredi 2 octobre 2020, 12:31

    C'est même Noël avant l'heure!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs