Accueil Présidentielle américaine 2020

Avec la nomination d’Amy Coney Barrett, Donald Trump ancrerait la Cour suprême à droite, toute

Selon de nombreux médias américains, dont le New York Times et le Washington Post, Donald Trump a choisi Amy Coney Barrett pour succéder à Ruth Bader Ginsburg à la Cour Suprême. Au final, quelque soit son choix, les jeux sont fait pour ancrer la Haute Cour dans le camp des conservateurs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Alors que la dépouille de Ruth Bader Ginsburg recevait vendredi un hommage national au Capitole, alors que de nombreux drapeaux étaient en berne aux Etats-Unis, alors que de nombreux fans pleuraient encore la mort, une semaine plus tôt, de cette icône féministe, un nom a pris le dessus : Amy Coney Barrett. Selon plusieurs médias américains, c’est elle que le président Donald Trump a choisie pour succéder à Ruth Bader Ginsburg, alias RBG, la doyenne progressiste de la Cour suprême décédée à l’âge de 87 ans.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, samedi 26 septembre 2020, 12:36

    Droite ou gauche, chacun a ses préférences... et son idée de ce qui constitue un progrès. Quant à la démocratie, elle n'est ni à gauche ni à droite, mais elle réside dans le respect des individus et de leurs avis majoritaires. Même si avec Facebook&Co on voit clairement que ce n'est pas forcément l'idéal. Mais jusqu'à présent, cela semble effectivement être ce qu'on a trouvé de moins mauvais.

  • Posté par Harmignies Philippe, samedi 26 septembre 2020, 11:43

    Fin de la démocratie en vue pour les Etats-Unis, triste....

  • Posté par gian-carlo marchettini, samedi 26 septembre 2020, 10:40

    les nominations à vie, c'est pas dans les dictatures qu'on les pratiquent?

  • Posté par Hubert Wynands, samedi 26 septembre 2020, 9:44

    Bonjour l’obscurantisme.

  • Posté par De Ronde Michel, samedi 26 septembre 2020, 10:10

    Bye-bye le "progressisme" !

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs