Sophie Wilmès: «Je serai sans doute vice-Première ministre»

Sophie Wilmès
Sophie Wilmès - Dominique Duchesnes

Dans une interview accordée ce samedi matin à la VRT, Sophie Wilmès a reconnu que ces dernières semaines ont été difficiles. « Je n’ai pas l’intention de quitter mon engagement politique. Cela a été des mois très difficiles en effet. Ce ne sera pas une mauvaise chose de prendre une certaine distance et de réfléchir à ce qui doit être fait à l’avenir. »

Sur son mandat de Première, elle explique : « On ne vous permet pas vraiment d’être candidat au poste de Premier ministre, on vous demande », poursuit la Première ministre. « Je veux contribuer positivement à la société dans ma vie, mais vous pouvez le faire sans être Première ministre », poursuit-elle.

La Première ne renonce toutefois pas à la politique. « Il est temps pour moi de prendre du recul. Je serai sans douce vice-Première ».

Un gouvernement Vivaldi doit être mis en place d’ici le 1er octobre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous