Accueil Belgique Politique

Négociations fédérales: comment Conner Rousseau (SP.A) a voulu mettre le MR hors-jeu

La semaine qui vient de s’écouler a été déterminante dans les négociations fédérales. Des avancées, mais également de vives tensions entre les différents partenaires. Découvrez les coulisses d’une semaine très singulière marquée, notamment, par la nomination de Paul Magnette comme co-formateur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Si les murs des salles de négociations pouvaient en témoigner, ils diraient combien les décibels ont monté ces derniers jours. Ils raconteraient les postures des uns et des autres pour ponctuer leur jeu d’une dose de dramatisation. Ils confieraient les blocages autour des sujets qui fâchent ou des hommes qui irritent.

Le Palais d’Egmont ou le siège de l’Open VLD ont connu depuis le week-end dernier des réunions pour le moins agitées entre négociateurs des sept partis de la future coalition Vivaldi, qui devrait réunir pour le 1er octobre socialistes, libéraux, écologistes et CD&V.

À travers trois moments et trois personnages clefs à la table, tentons de voir ce qui a coincé sur le fond comme sur la forme. Avec Georges-Louis Bouchez et son exigence de revoir la note programmatique ; Conner Rousseau et sa tentative de barrer le MR ; Paul Magnette et sa désignation comme co-formateur royal.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, samedi 26 septembre 2020, 21:27

    Et quand on veut battre son chien, on trouve toujours un bâton. Et c'est cette bande de 'rigolos' qui ne savent pas se blairer qui va gérer le pays ?? Que l'on sorte le PS et le SP-A ce ne serait pas plus mal que le dernier gouvernement.

  • Posté par Biot Philippe, samedi 26 septembre 2020, 20:49

    La NV-A n'a pas abandonné tout espoir.

  • Posté par Thijs alain, samedi 26 septembre 2020, 19:27

    Ca manque un peu de hauteur je trouve. Je ne suis pas sur que les ecolos ont un intérêt à etre dans ce cirque. Bref

  • Posté par Poels Celine , samedi 26 septembre 2020, 16:58

    Pitoyable => "En récré, on s’y croirait parfois. Comme lorsque cette source libérale nous raconte : « Conner Rousseau est arrivé mardi en short pour narguer Bouchez, qui l’avait traité de “petit écolier” à cause de son sac à dos. » Quant à Paul Magnette, « il prenait parfois un malin plaisir à parler en néerlandais pour ennuyer Bouchez ! »

  • Posté par Biot Philippe, samedi 26 septembre 2020, 20:38

    ça ennuie le président du MR qu'un co-formateur s'exprime en néérlandais? 60 % de nos compatriotes parlent le néerlandais!

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs