Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: du changement concernant le port du masque

Il faudra toujours avoir un masque en poche, sous peine d’amende.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Suite à l’envolée des chiffres de contamination à Bruxelles, le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem (CD&V) a demandé l’organisation d’une réunion de crise en urgence. Dans le courant de l’après-midi, les dix-neuf bourgmestres ont été convoqués par Viviane Scholliers, la Haut fonctionnaire (équivalent du gouverneur de province) de l’arrondissement auprès de Bruxelles Prévention et Sécurité.

Les nouvelles mesures

Au bout de près de trois heures de débat, un renforcement des mesures a été décidé. Dès lundi, les bars et cafés devront fermer au plus tard à 23 heures. La proposition des autorités était à la base de 22 heures, mais elle a été recalée par la majorité des bourgmestres qui entendaient ainsi soutenir du mieux possible l’horeca.

Il sera interdit de se rassembler sur la voie publique à plus de 10 personnes de 23 à 6 heures du matin. Cette mesure entre en vigueur pour au moins trois semaines. Une réunion d’évaluation est déjà prévue pour le 6 octobre.

Autre changement, le port du masque. Là, les décisions deviennent locales, comme au moment du déconfinement. On va revoir des pancartes dans les rues commerçantes et sur certains marchés. Les écoles sont aussi concernées ainsi que certaines terrasses, par exemple avec des tables hautes. Plus question de s’agglutiner autour d’un verre de rosé. Le masque reste toutefois optionnel tout le reste du temps sur le territoire de la Région, comme le CNS de mercredi l’avait annoncé. Il faudra toutefois en garder un systématiquement en poche. Sinon, ce sera une amende de 150 euros, en cas de contrôle.

Chiffres en hausse

Cette réunion d’urgence est la conséquence des mauvais chiffres du coronavirus en Belgique, particulièrement à Bruxelles où la flambée est plus importante que partout ailleurs sur le territoire, avec 2.353 cas supplémentaires en une semaine.

Le taux de positivité y est de 9,5 % : cela signifie que sur 100 tests, 9,5 sont positifs. Un chiffre largement au-dessus de la moyenne belge (4,4 %).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Jérôme De Greef, dimanche 27 septembre 2020, 6:24

    Un masque en poche ? Le virus n'attaque pas les parties génitales. Ou alors j'ai rien compris.

  • Posté par Raspe Eric, samedi 26 septembre 2020, 22:59

    Même avoir toujours un masque à disposition pour pouvoir le mettre quand c'est nécessaire est de trop. Et certains parient sur la responsabilité des citoyens. Bonne chance.

  • Posté par RC Peeters, samedi 26 septembre 2020, 21:57

    It's in the pocket place à la jeunesse : https://www.youtube.com/watch?v=dC6Myo5yChU&fbclid

  • Posté par Jérôme De Greef, dimanche 27 septembre 2020, 6:22

    Instrumentalisation des enfants, vous n'avez pas honte ?

  • Posté par Wilmes Paul, samedi 26 septembre 2020, 21:28

    Le masque dans la poche c est pour proteger son mouchoir du Corona ? wilmes JP

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs