Négociations fédérales: «Il ne serait pas illégitime que le PS réclame le poste de Premier ministre», selon Elio Di Rupo

Elio Di Rupo
Elio Di Rupo - Pierre-Yves Thienpont

Le ministre-président wallon a répondu aux questions de RTL-TVi, en marge de la Fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles. « Il n’est pas illégitime que le Parti socialiste demande le poste de Premier ministre, vu que la famille socialiste est la première du pays ».

« Si l’on regarde l’histoire du pays, il y a eu tellement de Premiers ministres néerlandophones que ce n’est quand même pas excessif » de le demander, a indiqué celui qui fut lui-même chef du gouvernement fédéral de fin 2011 à 2014. « En tout cas, ce n’est pas illégitime de le demander. »

A la question de savoir si le PS réclamait effectivement le 16, rue de la Loi, « ça, c’est encore autre chose », nuance le Montois. « Je dis simplement que ce n’est pas illégitime de le demander. La famille socialiste est en effet la première famille politique du pays, du Parlement. Ce serait normal. »

Négociations pour le 16 au finish

Les formateurs Alexander De Croo (Open Vld) et Paul Magnette (PS) tentent ce dimanche de finaliser la négociation à sept partis (PS, sp.a, MR, Open Vld, Ecolo-Groen et CD&V) pour doter la coalition dite « Vivaldi » d’un programme gouvernemental. La question du Premier ministre pourrait être discutée dans la nuit dimanche à lundi, voire lundi en journée, avant que le duo n’aille présenter un rapport au Roi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous