Accueil Société

Le vrai ou faux: 5 questions autour des chiffres inquiétants du coronavirus

Après Bruxelles ce week-end, les bourgmestres de Liège et Anvers feront le point ce lundi. Les « assouplissements » annoncés par le CNS sont déjà menacés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il ne faut pas avoir fait Solvay ou HEC (quoique) pour constater que les chiffres de l’épidémie de coronavirus en Belgique sont mauvais. À bien y regarder, on se trouve dans une situation proche de celle du déconfinement, début mai. Mais à l’époque, les courbes baissaient jour après jour, alors qu’elles suivent aujourd’hui la tendance inverse. Et on tente de contrôler leur ascension comme on peut. Globalement, tous les indicateurs sont dans le rouge (donc en hausse), même si le nombre de décès quotidiens reste (heureusement) peu élevé. Principal point d’inquiétude : les hospitalisations et l’occupation des lits en soins intensifs. C’est pour éviter la saturation que la Belgique avait été obligée de se confiner. Or, dans certaines provinces et plus particulièrement dans la Région de Bruxelles-Capitale, on atteint de nouveau les seuils d’alerte fixés.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Esquenet Alexandre, lundi 28 septembre 2020, 20:01

    ça y est deux pages de dénials complotistes, ça s'arrange pas.

  • Posté par Crutzen Jean-philippe, lundi 28 septembre 2020, 18:08

    M. Counasse, Je republie mon commentaire de ce matin, en espérant que vous apporterez une réponse. Ce n'est pas un piège, mais bel et bien une question sur laquelle je voudrais votre avis : Merci pour votre analyse. Elle n'est cependant pas complète en ce qui concerne le nombre d'admissions. Car plusieurs sources médicales précisent qu'on hospitalise bien plus tôt des patients Covid dont l'état de santé n'est pas spécialement préoccupant, et qui auparavant restaient à domicile. Pouvez-vous donner votre avis sur cette question ? Et si on hospitalise plus rapidement, pour quelles raisons ? Merci

  • Posté par DE GRAEVE LILIANE, lundi 28 septembre 2020, 15:44

    Le but est vraiment de créer une nouvelle vague de panique alors que les soi-disant positifs ne sont pas malades mais bien immunisés, ils ne devraient pas figurer dans les comptes, tout comme les hospitalisés, ils ne sont pas hospitalisés pour le covid , on trouve même des accidentés dans les statistiques, c'est beau de communiquer des nombres de cas et des pourcentages faut-il encore aller voir qui figure dedans. Malheureusement pour eux il y en a qui ont accès et qui n'ont pas peur des menaces ni de la censure. Les bons graphiques ne ressemblent pas du tout à cela !

  • Posté par Counasse Xavier, lundi 28 septembre 2020, 17:39

    Merci ;-)

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 28 septembre 2020, 17:35

    Tant que je vous ai au bout du mail, je voulais encore vous féliciter et vous remercier, M. Counasse: dans un dossier précédent, et ici, votre mise en perspective est claire et remarquable. Je crains hélas que vous ne convaincrez pas Mme De Graeve pour autant...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs