Accueil Opinions Chroniques

Comme on nous parle: «Wejdene, tu hors-la-loi»

Le XXIe siècle, ère des communications ? Mon œil ! On ne s’est jamais aussi mal compris. La chanteuse Wejdene dit : « Tu hors de ma vue » : c’est grave ou pas ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

C’est une petite jeune fille de 16 ans. Elle s’appelle Wejdene. Son père est un chanteur tunisien, Badra Zarzis, sa mère est aide-soignante. Elle est née à Saint-Denis, en banlieue parisienne, et a vécu ses premières années à la Courneuve, avant de s’installer dans l’Essonne.

Avant le confinement, elle était juste une ado. Aujourd’hui, grâce à un « challenge » relayé plus de 100.000 fois sur TikTok – réseau social colonisé par les 10-24 ans – et un tube, Anissa, cumulant plus de 60 millions de vues sur YouTube, elle est, oui, on peut dire ça comme ça, une star. Et son premier album, intitulé 16, est sorti vendredi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Delforge Dominique, jeudi 1 octobre 2020, 13:58

    À force de tirer sur la bienveillance à outrance face à certains modes d'expression, on arrivera à ne plus se comprendre du tout. La pauvreté du langage entraîne souvent l'évolution vers la bêtise, le populisme et à l'extrême ...la violence. Effectivement qu'on police la langue française et toutes ces particularités régionales appauvrit la langue mais il ne faut pas confondre les torchons avec les serviettes, une tâche difficile mais salutaire. Est-ce que le langage gauche d'un enfant, un SMS écrit avec aucun standard connu ou les paroles d'une chanteuse bling-bling pour ado pré-pubère est une évolution positive pour la langue ?

  • Posté par Diamant Gregory, jeudi 1 octobre 2020, 11:49

    ",et on les masque" ...covid oblige! TF1 qui exige qu'on supprime les belgicismes ne fait que confirmer que cette chaîne à besoin d'abrutis pour continuer à leur vendre des programmes pour abrutis mais à haute valeur ajoutée dans leur poche pas dans votre cerveau. Quand aux accents et au parlé trop éloigné de notre français académique c'est élégant de fournir des sous titres afin que ceux qui peinent à suivre ce qui est dit peuvent le faire en s'appuyant sur les sous titres. Ce qui importe c'est que le signifiant et le signifié soient entendus et compris de tous et non qu'un parlé le soit au bénéfice d'un autre. zut alors!

  • Posté par Pellegrini Marie-Jo, mercredi 30 septembre 2020, 15:19

    Il est fort dommage que l'on melange ici les lacunes evidentes de la connaissance de la langue (grammaire, syntaxe, orthographe, vocabulaire, niveau du discours...) avec des mots et expressions legitimes utilises hors de Paris et de France et qui savent tout a fait s'integrer dans une syntaxe correcte.

  • Posté par Rahier Pierre, mercredi 30 septembre 2020, 1:07

    "En fait j’avoue grave abusé kiffer JPP genre déso à fond », doit-on chercher à gommer ces tics de langage ?" Des tics de langage, vous appelez ça des tics de langage ? Des tics ? Mais c'est pire que du charabia !!! Une vraie cacographie...

  • Posté par Pillois Martine, mercredi 30 septembre 2020, 0:01

    Elle s'exprime dans la langue de son public, c'est tout simple. Le problème se posera quand deux locuteurs s'exprimant chacun dans un français passé à deux moulinettes différentes ne seront pas à même de se comprendre. Problème connu dans le nord de la Belgique, où un ministre a du demander de s'exprimer en néerlandais standard lorsque l'on appelait les secours. A propos de RTL, pas BelRTL (aucune expérience) mais TVi, le journal de midi n'a jamais vu un Bescherelle : pourra têtre, cent zeuros, ou ikène, deux nânes (logique, un nâne, deux nânes) ... Pas une édition sans son lot de fautes de français. Essayez, on en reparle.

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs