Accueil

Latitude 50, le pari d’un pôle cirque en pleine campagne

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Commune rurale de 5.000 habitants, Marchin ondoie paisiblement en bord de Hoyoux. C’est là, au cœur d’une paisible campagne, que Latitude 50 a posé ses pénates en 2004. Inscrire le cirque en pleine ruralité, à une heure de Bruxelles et 30 minutes de Liège ou Namur, tel était le pari d’Olivier Minet. Doux rêveur, diront les uns. Kamikaze, diront les autres. Après déjà 16 ans d’existence, on peut dire en tout cas que ce pôle de cirque a réussi à faire oublier l’étiquette de « projet du bout du monde » que certains ont voulu lui coller. Posé sur la place de Grand-Marchin, en face du kiosque, Latitude 50 rayonne aujourd’hui bien au-delà du petit hameau condruzien. Des compagnies internationales de renom comme Trottola ou les frères Forman sont venues s’y produire. Grâce à ses projets de résidence ou de création, quelque 300 artistes, belges ou étrangers, passent entre ses murs chaque année.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs