Négociations fédérales: les co-formateurs, De Croo et Magnette sont actuellement au Palais

Les deux formateurs, Paul Magnette (PS) et Alexander De Croo (Open Vld), font rapport de leur mission au roi Philippe.

Il n’est toutefois pas certain que les négociateurs d’une probable future coalition Vivaldi (le PS, le SP.A, le MR, l’Open VLD, Ecolo, Groen et le CD&V) aient bouclé leurs discussions.

Il est possible, estime-t-on dans l’entourage des négociateurs, que les pourparlers reprennent au Palais d’Egmont à Bruxelles après l’audience au Palais royal.

Les négociateurs de la coalition Vivaldi se sont retrouvés lundi vers 10h au Palais d’Egmont pour poursuivre les discussions en vue de former un gouvernement fédéral.

Les représentants du PS, du sp.a, du MR, de l’Open Vld, d’Ecolo, de Groen et du CD&V se sont quittés dimanche aux alentours de 3h30. Parmi les écueils à surmonter, il reste le budget dans un contexte de crise socio-économique sans précédent depuis des décennies.

« Réunion au finish »

M. Magnette ne doute pas qu’il est « encore possible de trouver une solution ce soir ». « Ce doit être une réunion au finish, le temps presse, cela fait suffisamment longtemps que l’on attend un gouvernement pour ce pays », a-t-il expliqué.

« On avance bien, le travail est constructif », a assuré le chef de groupe Ecolo à la Chambre, Georges Gilkinet.

Le budget n’est pas le seul obstacle à franchir. Les négociateurs devront également s’accorder sur le nom du futur Premier ministre, en principe l’un des deux formateurs. « On n’en a pas encore parlé », a affirmé M. Magnette.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous