Accueil Monde Proche-Orient

Le Hezbollah torpille tout accord politique au Liban

La feuille de route proposée par Emmanuel Macron aux Libanais est en train d’échouer. En cause, « le parti de Dieu », ivre de sa puissance.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Où va le Liban ? Peut-il se sortir du marasme politique et de la faillite financière qui l’étouffent ? Ces questions, presque existentielles, taraudent la population bien plus que la classe politique, semble-t-il. Ce dimanche, le Premier ministre désigné, Moustapha Adib, un quasi-inconnu chargé de former un cabinet composé de ministres indépendants, s’est résolu à démissionner devant l’impossibilité pour lui de trouver un consensus entre les divers partis politiques influents et surtout le très chiite Hezbollah.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs