Accueil Société

Des experts proposent qu’un secrétaire d’Etat chargé du coronavirus soit nommé

Erika Vlieghe et Marc Van Ranst ne se prononcent pas encore à ce sujet mais reconnaissent que « la centralisation dans cette crise est cruciale, tant au niveau de l’administration que de la science ».

Temps de lecture: 2 min

Certains experts scientifiques flamands, qui ont mené une « grève du silence » le week-end passé, souhaitent qu’un secrétaire d’Etat chargé de la crise sanitaire du coronavirus soit nommé au sein du prochain gouvernement fédéral, rapporte Het Nieuwsblad mardi.

Ce secrétaire d’Etat serait chargé de « l’unité du commando », mettent en avant Maarten Vansteenkiste, psychologue, et Pierre Van Damme, épidémiologiste. Ils sont aussi appuyés par le professeur en biostatistique Geert Molenberghs.

À lire aussi Celeval: la crise existentielle des experts coronavirus

Erika Vlieghe et Marc Van Ranst ne se prononcent pas encore à ce sujet mais reconnaissent que « la centralisation dans cette crise est cruciale, tant au niveau de l’administration que de la science ».

Il n’est pas encore établi si un éventuel gouvernement Vivaldi disposera d’un siège pour un tel secrétaire d’Etat. Toutefois, il semble bien question qu’un responsable soit nommé pour la gestion de la crise sanitaire. Mais il semble peu probable qu’un secrétariat d’Etat lui soit pour autant confié.

À lire aussi Un million de morts du Covid à travers le monde, un chiffre sous-estimé

Ce qui est sur la table est la nomination d’un commissaire chargé du coronavirus. Mais il s’agirait alors d’un expert médical, sans la responsabilité politique associée à un secrétaire d’Etat. C’est pourquoi MM. Vansteenkiste, Van Damme et Molenberghs plaident pour une combinaison des deux.

Le commissaire pourrait présenter des avis concrets basés sur les avancées scientifiques et le secrétaire d’Etat serait un point de contact politique, responsable des décisions.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par MONSIEUR MARC, mardi 29 septembre 2020, 9:13

    Constatation délirante : ils n'ont pas fait la grève du silence plus que prévu . Ils ont besoin de communiquer pour alimenter leurs petits égo : c'est devenu vital..... et à ce niveau ça se soigne !

  • Posté par Boer Mr, mardi 29 septembre 2020, 8:35

    NON Ils veulent regagner l'influence perdu. Incroyable! La même équipe des "savants" avec plusieurs conflits d'intérêt. Et, bien sûr, aucun francophone entre eux.

  • Posté par Poullet Albert, mardi 29 septembre 2020, 8:27

    OUI, bonne idée et cela doit être un scientifique et d'une autre trempe que la très mauvaise et irresponsable Maggie De Block !

  • Posté par Maison Médicale , mardi 29 septembre 2020, 8:25

    Mais enfin, c'est le rôle du ministre fédéral de la santé, non ? Ce n'est pas parce que Mme De Block n'a pas rempli son rôle qu'on doit créer un nouveau poste.

  • Posté par Oscar Pascal , mardi 29 septembre 2020, 9:28

    Tout à fait, excepté qu'avec la 6ème réforme de l'état nous avons 9 ministres de la sante. Par ailleurs, les maisons de repos dépendent des régions, elles en ont "payé" le prix fort. Ce qui a manqué, c'est un plan pandémie, il n'y en avait pas. J'ai une hypothèse, à l'époque de H1N1, 2 ministres de la santé, Roselyne Bachelot en France et Laurette Onkelinx avaient établi un plan pandémie. H1N1 n'est pas arrivé chez nous, ces 2 ministres dans leurs pays respectifs se sont faites "fusiller". De quoi refroidir les dirigeants. Utopique, un plan pandémie au niveau de l'Europe (gestion concertée de tous les pays membres, au lieu de chaque pays tirant à hue et à dia), alors même qu'il n'y a pas d'Europe de la défense, Encore mieux, il y a l'OTAN, un OTAN sanitaire avec la même puissance de "frappe" et une possibilité de réaction instantanée, enfin utopique.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko