Salut nazi dans l’affaire Chovanec: les explications des policiers sur place

Salut nazi dans l’affaire Chovanec: les explications des policiers sur place
D.R.

La Libre a pu consulter les procès-verbaux du service enquête du comité P dans l’affaire Chovanec. Les faits remontent à février 2018 : un homme s’était fait arrêter à l’aéroport de Charleroi car il avait essayé d’embarquer sans sa carte d’identité. Il avait passé la nuit en cellule et est mort d’un arrêt cardiaque trois jours plus tard. Les images filmées par la caméra de surveillance ont beaucoup choqué : on y voit un policier presser son genou contre le cou de victime, ou encore une policière faisant un salut nazi.

Le comité P a interrogé les différents policiers et policières présents sur place ce soir-là. Ils expliquent comment cette nuit s’est déroulée, de l’arrestation à l’arrivée de l’ambulance pour emmener Jozef Chovanec à l’hôpital.

Le contenu de l’audition de la policière qui a fait le salut nazi n’est pas connu. Une de ses collègues explique : « Je ne l’ai pas vu en direct mais je peux vous décrire le contexte. Monsieur nous faisait penser à un Allemand. Il parlait comme un Allemand dans les films de de Funès. Quelqu’un a demandé de dehors ce qu’il faisait, elle a dit ‘Il fait l’Allemand’ et elle a fait ce geste. ».

Une autre policière a vu la jeune femme faire le geste : « Je me trouvais dans le couloir et lui ai dit qu’elle ne pouvait pas faire cela. Elle a d’ailleurs dit directement ‘pardon’. »

Sur le même sujet
Arrestation
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous