Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Roland-Garros: plusieurs polémiques enflamment la quinzaine

C’est évident, ce Roland-Garros 2020 en automne, et presque à huis clos, ne déclenche pas le dixième de l’effervescence de l’épreuve en juin. Pour peu, le seul bruissement qu’on entend dans les travées est provoqué par les marrons d’Auteuil qu’on écrase en tentant de réajuster son masque ou en chassant la buée de ses lunettes…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Pourtant, en coulisses, et après seulement un tour, les polémiques liées à cette édition font déjà pas mal de bruits et chauffent quelque peu l’ambiance de ce qui ressemble aujourd’hui à une grande cathédrale du tennis : beaucoup de vide et de grands échos…

1 La terre battue extérieure et l’automne à Paris : un mauvais mariage

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Degand Hervé, mercredi 30 septembre 2020, 13:40

    Et oui championnes et champions...c'est ça les vraies conditions de la brique pilée...comme un premier interclub en avril à 9h du mat lorsque les cours commencent seulement à dégeler !!

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs