Accueil Belgique Politique

Négociations fédérales: comment les partis se répartissent les portefeuilles? Avec les points…

Comme à l’Eurovision, la répartition des postes au gouvernement fédéral est aussi une question de points. Un Premier ministre, un ministre ou un secrétaire d’Etat ne « pèsent » pas la même chose. A vos calculettes !

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 4 min

Ce n’est plus un scoop : en Belgique, la formation d’un gouvernement tient désormais de la quadrature du cercle. On le vit au jour le jour depuis seize mois. Trouver des partenaires capables de s’entendre n’est pas une sinécure. Ensuite, il faut négocier pied à pied le contenu d’un accord. Et quand celui-ci est bouclé, une autre délicate discussion s’engage : la répartition des portefeuilles entre partis de la majorité, sachant qu’un gouvernement fédéral peut compter au maximum 15 ministres (outre d’éventuels secrétaires d’Etat).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Baeyens Remi, mercredi 30 septembre 2020, 8:12

    Il ne faut pas nécessairement être un élu politique pour gérer un poste ministériel mais avoir les compétences. Il faut croire que c'est très bien rémunéré pour que ces 'élus' se battent pour obtenir un poste. Aucun point n'est attribué aux compétences professionnelles: bizarre.

  • Posté par Brasseur Michel, mercredi 30 septembre 2020, 7:41

    Et c'est comme ça que rien n'avance dans ce pays, si ce n'est l'agenda patronal...

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs