Accueil Société

Coronavirus: la Belgique franchit le seuil de 10.000 décès

Le nombre moyen d’infections au coronavirus est passé à 1.550 par jour entre le 20 et le 26 septembre.

Temps de lecture: 1 min

Le virus Sars-CoV-2 a causé la mort d’au moins 10.001 personnes en Belgique depuis le début de la pandémie, ressort-il mercredi des chiffres provisoires de la dernière mise à jour du tableau de bord de l’Institut de santé publique Sciensano. Pas moins de 117.115 Belges ont été infectés par ce nouveau coronavirus.

Le nombre moyen d’infections au coronavirus est passé à 1.550 par jour entre le 20 et le 26 septembre (+9 % par rapport à la période de sept jours précédente), une tendance dont la hausse ralentit toutefois depuis plusieurs jours.

Le nombre de contaminations pour 100.000 habitants calculé sur la période allant du 13 au 26 septembre s’établit à 181,2 (+116 %) pour l’ensemble du territoire.

Le nombre d’admissions à l’hôpital s’élève encore à 66 par jour en moyenne pour la période du 23 au 29 septembre. Au total, 20.224 personnes ont été hospitalisées depuis le début de la crise et 716 le sont encore actuellement, dont 150 en soins intensifs.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Versnick Didier, mercredi 30 septembre 2020, 9:58

    10000 morts pour 21000 hospitalisations...vous croyez pas que le ratio est trop élevé ?

  • Posté par Hans José, mercredi 30 septembre 2020, 11:24

    19.308 personnes atteintes du covid-19 sont sorties guéries des hôpitaux contre 5.000 personnes environ décédées à l'hôpital (dont une majorité présentait des comorbidités).

  • Posté par Bauduin Dominique, mercredi 30 septembre 2020, 11:03

    Près de la moitié des décès n'ont pas été hospitalisé!

  • Posté par Bauduin Dominique, mercredi 30 septembre 2020, 9:24

    Sciensano: Pour la période du 19 septembre au 25 septembre, 31 décès ont été rapportés soit 4,42 décès attribués au Covid par jour en moyenne! Il faut donner les bons chiffres! Pas de rebond de mortalité due au Covid depuis plus de 4 mois, malgré les vacances, la reprise des cours, les rassemblements divers et les messages alarmistes de nos virologues, c'est clair les chiffres sont là! La mortalité est le facteur prédominant pour qualifier une pandémie, non? On ne paralyse pas tout un pays pour une gripette, donc comme dans toutes les épidémies on compte malheureusement les morts. C'est en suivant les prédictions des virologues (100.000 morts si on ne fait rien...) , que les politiques ont fortement déconseillé l'admission en hôpital des personnes malades dans les homes, pour ne pas saturer les hôpitaux. Les hôpitaux n'ont jamais étés saturés et de nombreuses (+4000) personnes sont décédées sans soins appropriées dans les homes. Elles ont toutes été supposées mortes du Covid, alors qu'on aurait pu en sauver beaucoup...elles sont en fait décédées par manque de soins.

  • Posté par Carbonnelle Brigitte, mercredi 30 septembre 2020, 20:31

    Voilà comment on cache l'hécatombe de personnes en pratiquant une mauvaise gestion de cette pandémie. Allons même plus loin ! Toutes ces mesures liberticides prises sans aucun discernement sous le diktat de virologues alarmistes nous mènent tout simplement à la destruction de notre économie et de notre société.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko