Roland-Garros: Kiki Bertens quitte le court victorieuse mais en fauteuil roulant

@Twitter
@Twitter

La N.8 mondiale Kiki Bertens, venue à bout de l’Italienne Sara Errani après plus de trois heures de combat, n’a pu quitter le court N.14 qu’en fauteuil roulant, le corps tétanisé et perclus de crampes, au deuxième tour de Roland-Garros mercredi.

Cuisses, bras, et même doigts : tout le corps de Bertens avait l’air de la faire souffrir sur sa chaise à même le court, où elle s’est réfugiée après la balle de match (7-6 (7/5), 3-6, 9-7).

Ni l’intervention du médecin ni les massages et les poches de glace prodiguées par le kiné ne l’ont visiblement soulagée. Si bien que c’est en fauteuil roulant, et en laissant échapper un dernier cri de douleur, que la Néerlandaise a fini par être évacuée du terrain, de longues minutes après sa victoire.

Si elle est en état, Bertens affrontera la Tchèque Katerina Siniakova pour une place en huitièmes de finale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Bernard Tomic s’entraîne dans sa chambre d’hôtel. @AFP

    Par Eric Clovio

    ATP - WTA

    L’Open d’Australie préparé en chambre

  • Coppejans disputera son premier Open d’Australie. @News

    Par Damien Poncelet

    Grands Chelems

    Australian Open: sept Belges verront Melbourne

  • PhotoNews

    Par Damien Poncelet

    ATP - WTA

    Tennis: David Goffin débute enfin par une série de succès

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous