Accueil Société

Le programme de la Vivaldi décrypté: évaluer la politique migratoire avant de prendre de grosses décisions

« Le Soir » décode l’accord de gouvernement. Les partenaires entendent dédramatiser la thématique ultra-sensible de la migration.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Faute de terrain commun, les partis se sont entendus, sans surprise, sur un accord plutôt a minima en matière d’asile et migration, excluant les propositions phares les plus clivantes. Exit donc les régularisations des sans-papiers chères à Ecolo ou les visites domiciliaires de la droite. S’agissant des dossiers incontournables mais sensibles, la Vivaldi privilégie la méthode en procédant d'abord à une série d’évaluation pour objectiver la situation actuelle et servir de base de travail. Il en va ainsi du regroupement familial, dont les conditions seront « évaluées à la lumière de la législation des pays voisins et seront revues, sur cette base, si nécessaire » ou du nombre de places en centres fermés (« le gouvernement prévoira les moyens nécessaires pour une capacité suffisante »).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, jeudi 1 octobre 2020, 16:52

    thématique ultra-sensible de la migration C.a.d., dossier cher à la caste politique-mediatique, mais rejeté par la population.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs