Accueil Économie

Le programme de la Vivaldi décrypté: donner un nouvel élan au renouvelable en ne prolongeant pas les centrales… sauf s’il faut les prolonger

« Le Soir » décode l’accord de gouvernement. Le nouvel exécutif s’en tient au calendrier de sortie du nucléaire prévu. Mais se garde une dernière possibilité de prolonger deux réacteurs d’ici fin 2021 si la sécurité d’approvisionnement n’est pas assurée autrement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Un important volet du programme gouvenemental est consacré à l’énergie. De manière générale, le nouvel exécutif fédéral entend donner un « nouvel élan » aux énergies renouvelables sous cette législature. Il étudiera notamment la possibilité d’une extension de l’éolien offshore en mer du Nord (ce pourrait être en dehors des eaux territoriales en partenariat avec des pays limitrophes), en plus du deuxième parc (2,2 GW) qui verra le jour d’ici 2030.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, jeudi 1 octobre 2020, 16:49

    Au meme temps, les Pays Bas vont construire 10 nouvelles centrales nucleaires.

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs