Accueil Économie Finances

Le programme de la Vivaldi décrypté : en route pour une nouvelle réforme fiscale

« Le Soir » décode l’accord de gouvernement. La nouvelle coalition fédérale annonce une réforme fiscale, pour « réduire la charge sur le travail », « alléger la fiscalité des ménages » et rendre le système « plus équitable et plus neutre »

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

La Vivaldi promet une (nouvelle) réforme fiscale, dont l’accord de gouvernement décrit les grandes lignes, épinglant un triple objectif. Il s’agira, d’une part, de « réduire la charge sur le travail » et d’« alléger la fiscalité des ménages » – ce qui inscrit d’emblée la nouvelle législature dans la continuité de la précédente, la Suédoise, qui avait fait du « tax shift », le glissement fiscal, l’un des points forts de son action en faveur de l’emploi et pour réduire l’impôt des personnes physiques (IPP).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, samedi 3 octobre 2020, 13:14

    Pour le climat, il faut réduire les émissions de CO2 et donc garder le nucléaire bien au-delà de 2025. Quant à une fiscalité plus "juste" et plus "équitable", cela ne veut rien dire, car chacun a son opinion de ce qui est juste et équitable. Mais dans l'esprit de Magnette,, cela veut dire qu'il faut encore prendre plus aux "riches", pour donner encore plus aux "pauvres". C'est une erreur, car les allocations et services gratuits pour les "pauvres" sont largement suffisants et ont même atteint le point où l'équilibre est dépassé: on tue l'esprit d'entreprise et le goût de l'effort, ce qui nuit à notre économie (et donc aussi aux "pauvres").

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, jeudi 1 octobre 2020, 16:46

    une fiscalité « plus favorable au climat et à l’environnement », C.a.d., ils vont diminuer la temperature de l'atmosphere avec des taxes. Vous voyez? Ils sont fous.

  • Posté par d dsti, jeudi 1 octobre 2020, 11:30

    L'argent étant le nerf de la guerre il faut s'attendre à une augmentation de la fiscalité. Dans le temps Dehaene avait inventé la contribution de crise soi-disant temporaire quia duré une trentaine d'années. Il y a aussi la cotisation de solidarité qui affecte les pensions et qu'on nous a promis plusieurs fois de supprimer. Je m'attends à une cotisation corona et à une refonte et un élargissement de la taxe compte-titres revue et corrigée (un projet de loi SPa existe).

Aussi en Finances

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs