Accueil Belgique

Le programme de la Vivaldi décrypté: le rail au centre de la mobilité

« Le Soir » décode l’accord de gouvernement. Le rôle linguistique et la couleur politique du ministre qui devra mettre en œuvre les intentions du gouvernement s’agissant de la SNCB pourraient avoir leur importance

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

La mobilité est principalement citée à deux passages de l’accord gouvernemental, d’abord comme élément du plan de relance, puis comme chapitre à part entière. Et c’est la mobilité « douce » qui a la cote. Une bonne nouvelle générale pour la SNCB mais avec des nuances potentielles. Le rôle linguistique et la couleur politique du ministre qui devra mettre en œuvre le plan du gouvernement seront aussi importants, entre bleu, rouge et vert, les interprétations pourront en effet passer de radicales à bienveillantes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Raurif Michel, jeudi 1 octobre 2020, 16:45

    Avec un peu de chance, le RER, en Wallonie, sera terminé en .... ???? Ce que je ne comprend pas, c'est que le RER, en Flandre, lui, est terminé depuis longtemps, très long temps ! Cela démontre la très bonne repartions du fric entre les Régions, tout pour la Flandre, rien pour la Wallonie . Les mauvaises langues disent qu'il ne sera terminé !!!!

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs