Les (nombreux) avantages d’une vie plus longue et plus heureuse

Vous avez envie de vivre jusque 100, 150 voire 200 ans ? Cela impliquera beaucoup de changements…. mais offrira aussi beaucoup d’avantages !

Vivre plus longtemps pour faire de nouvelles choses ? C’est ce qui ressort de la grande enquête sur la longévité initiée par l’assureur-vie NN. La majorité des répondants se voit vivre jusque 125 ans et la moitié voit même la possibilité d’atteindre les 200 ans d’un bon œil. Mais que faire de toutes ces années ? Beaucoup de choses !

Découvrir de nouvelles choses et parcourir le monde

Peu importe l’âge que l’on souhaite atteindre, la réponse est la même. Vivre plus longtemps permettra d’expérimenter de nouvelles choses, de voyager, de s’intéresser à la culture pour deux tiers des participants à l’enquête. « On dit souvent qu’on a qu’une vie, que la vie est courte », énonce Sarah, 32 ans, monteuse pour une agence de communication. « Plus de temps, c’est plus de possibilités de découvrir le monde, d’autres cultures, d’apprendre à jouer plusieurs instruments de musique, de passer un permis moto ou camion… de voir tout ce qu’une vie, même deux du coup, peuvent offrir ! C’est fou ! », sourit-elle.

Avoir du temps pour sa famille et connaître ses descendants

L’autre avantage de vivre plus longtemps, c’est pour la moitié des répondants, de passer du temps avec sa famille. « Nos vies actuelles sont très et trop remplies et les moments que l’on passe en famille sont parfois rares », précise pour sa part Claudine, retraitée de 77 ans. C’est aussi l’occasion de connaître sa descendance. « Vous vous imaginez connaître vos arrières-arrières-petits-enfants et pouvoir leur transmettre votre savoir, vos connaissances et vos expériences ? Personnellement, j’aurais aimé connaître mes aïeux et les écouter raconter comment on vivait au XIXe siècle. Une transmission directe, sans passer par les livres d’histoire ou les documentaires », rêve-t-elle.

Vivre plusieurs vies et plusieurs carrières

Outre l’aspect familial, c’est le « sentiment de pouvoir réinventer et réorganiser sa vie plusieurs fois » qui ressort le plus. Une proportion qui augmente selon la longévité, de 38% pour ceux qui se voient vivre jusqu’à 100 ans à 50% pour ceux à 200 ans. Assez logique, plus on a de temps devant nous, plus on a l’opportunité de pouvoir se rediriger, de changer de carrière, de prendre une pause. « Pourquoi choisir un seul domaine d’études ou une orientation professionnelle durant sa vie ? », imagine Sarah. « Ce n’est pas toujours à 18 ans que l’on sait ce que l’on voudra faire plus tard. Et on pourra aussi se dire qu’il est toujours temps de changer de carrière, même à plus de 60 ans ! ».

Et vous, êtes-vous prêt(e) à vivre plus longtemps et plus heureux ?
Participez à la grande enquête sur la longévité, initiée par l’assureur vie NN.
La Une Le fil info Partager
Sommaire