Brexit - Plus de 7.500 emplois financiers ont déjà quitté le Royaume-Uni depuis le vote du Brexit

EY souligne par ailleurs que 24 entreprises financières ont déclaré qu'elles allaient transférer des actifs du Royaume-Uni vers l'Union européenne, sans en publier la valeur, mais le cabinet de conseil évalue leur montant à "plus de 1.200 milliards de livres".

"A trois mois de la fin de la période de transition" post-Brexit, et tandis que l'incertitude plane sur un éventuel accord commercial entre Londres et Bruxelles, "les sociétés de services financiers finissent leurs préparatifs et continuent à relocaliser du personnel et des activités en Europe", commente EY.

Il y a un an environ, EY avait évoqué 7.000 emplois dans une étude équivalente.

Par ailleurs, "depuis le référendum, 44 sociétés ont annoncé des plans pour embaucher localement ou créer de nouveaux rôles en Europe ce qui représente plus de 2.850 emplois", précise EY, avec quelque 400 embauches depuis le début de l'année à Dublin, au Luxembourg, Francfort et Paris principalement.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous