La première journée de Premier ministre d’Alexander De Croo en images

Le tout frais Premier ministre Alexander De Croo est arrivé jeudi après-midi dans le quartier européen, à peine quelques heures après avoir prêté serment chez le Roi. Il a participé dès le premier jour de son mandat à son premier sommet des 27 chefs d’État et de gouvernement de l’UE, sous la houlette de Charles Michel, le président du Conseil européen.

Ce dernier, coreligionnaire libéral et lui-même ex-Premier ministre belge, a applaudi l’accès d’Alexander De Croo au 16, rue de la Loi. « C’est un ami, nous avons très bien travaillé ensemble au niveau belge ces dernières années », a indiqué M. Michel à son arrivée au sommet.

Alexander De Croo lui-même s’est brièvement adressé à la presse, se disant « très heureux d’être là, de rencontrer les collègues pour la première fois et d’annoncer que la Belgique a enfin un nouveau gouvernement ».

Un peu avant, Alexander De Croo a demandé la confiance de la Chambre et présenté les grandes lignes de l’accord de gouvernement au sien du Parlement européen, pour raison sanitaire.

Déclaration de politique générale

Il a mis en avant les mesures sociales envisagées, dont une pension qui tendra « vers » les 1.500 euros ou encore le refinancement des soins de santé. « Cet accord est le plus vert de l’histoire », a-t-il ajouté. « Il ne faut pas opposer écologie et économie. L’une et l’autre doivent se renforcer. »

Alexander De Croo a également évoqué le développement économique. « Si vous voulez être social, vous devez d’abord créer de la richesse. C’est pourquoi la création d’emplois est une priorité absolue », a-t-il déclaré.

>> Le casting complet de la Vivaldi

Le gouvernement s’est aussi engagé en faveur de la digitalisation, de la lutte contre les fake news, de l’abaissement de l’âge légal de vote à 16 ans pour les élections européennes ou encore d’une réforme du financement des partis.

« Bref nous lançons une trajectoire de réforme pour que politique rime davantage avec éthique dans notre pays, pour remettre le citoyen au coeur des préoccupations. Car l’immobilisme politique, le cynisme et l’intérêt personnel ont trop primé ces dernières années. »

Largement applaudi sur les bancs de la majorité, Alexander De Croo a demandé la confiance de la Chambre. Celle-ci doit se traduire par un vote 48 heures plus tard, soit samedi à 14h30, samedi. Le débat sur la déclaration gouvernementale débutera vendredi à 10 heures.

Prestation de serment

Le nouveau gouvernement De Croo a prêté serment devant le Roi, jeudi matin. Alexander De Croo, nouveau Premier ministre succède à Sophie Wilmès, qui deviendra ministre des Affaires étrangères dans ce gouvernement.

La Première ministre sortante, Sophie Wilmès, a d’abord été reçue en audience par le Roi avec l’arrêté royal organisant la nomination du nouveau Premier ministre. Alexander De Croo a ensuite apporté l’arrêté royal qui acte la démission de Sophie Wilmès et la nomination des nouveaux membres du gouvernement.

La nouvelle équipe gouvernementale s’est rendue ensuite de l’autre côté du parc de Bruxelles pour une photo de famille à la Chambre avant un premier conseil des ministres au siège du Premier ministre.

« Merci pour tout ce que tu as fait »

Le nouveau Premier ministre Alexander De Croo a reçu jeudi midi le badge du 16, rue de la Loi des mains de sa prédécesseure Sophie Wilmès. Elle lui a offert un vinyle des Quatre saisons de Vivaldi, en référence au nom donné à cette nouvelle coalition rassemblant libéraux, socialistes, écologistes et le CD&V.

Alexander De Croo a en outre reçu un mug de café floqué du nombre 16 et du nombre 53, devenant ainsi le 53e Premier ministre de Belgique. « Merci pour tout ce que tu as fait. Tu as été une Première ministre qui a dû affronter une très grande crise. Merci pour tout ce travail et aussi pour ton sens de l’humour », a répondu Alexander De Croo, qui était vice-Premier sous le gouvernement Wilmès. « Dans les moments difficiles, tu as le don de faire rire. »

« La formation de ce gouvernement va permettre de redonner du souffle. Tu seras un chef d’équipe qui fera très bien le job », lui a répondu Sophie Wilmès.

À la sortie, elle a été chaleureusement applaudie par le personnel de la chancellerie. Un premier conseil des ministres d’installation a suivi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous