Le Canada investit pour créer des emplois et réduire ses émissions carbone

Ces projets financés par la Banque de l'infrastructure du Canada, une société d'Etat, visent notamment le déploiement d'autobus électriques, la production renouvelable d'électricité et l'augmentation de l'efficacité énergétique de grands immeubles, a indiqué M. Trudeau.

Le gouvernement espère également stimuler l'investissement privé dans ces projets.

En outre, le gouvernement veut brancher à l'internet haut débit 750.000 foyers et petites entreprises mal desservis et soutenir l'irrigation agricole pour accroître la production et "renforcer la sécurité alimentaire" du pays, a-t-il dit.

"Les familles et les entreprises veulent s'installer et construire là où elles savent que les infrastructures sont modernes, propres et résistantes", a ajouté la ministre de l'Infrastructure, Catherine McKenna, lors d'une conférence de presse.

"Et le Canada a une excellente opportunité d'être l'économie à faible émission de carbone vers laquelle les investisseurs mondiaux se dirigent si nous continuons à faire des choix intelligents dès maintenant", a-t-elle déclaré.

Le Premier ministre a promis la semaine dernière la mise en place d'"un plan qui permettra de surpasser les objectifs climatiques du Canada pour 2030".

Le Canada s'est engagé, en ratifiant l'accord de Paris sur le climat, à réduire de 30% ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d'ici 2030, par rapport à leur niveau de 2005.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous