Trump positif au Covid: les messages de soutien affluent du monde entier

Trump positif au Covid: les messages de soutien affluent du monde entier

Les dirigeants de Grande-Bretagne, d’Inde ou de Russie, de l’Union européenne et même de l’OMS étaient unanimes vendredi à souhaiter un prompt rétablissement au président américain Donald Trump, qui a annoncé jeudi avoir été testé positif au Covid-19.

Charles Michel premier à réagir

Le président du Conseil européen, institution représentant les Etats membres de l’UE, Charles Michel, a été le premier à réagir vendredi matin, souhaitant un « prompt rétablissement » au président américain.

Il a rappelé à cette occasion sur Twitter, que « le Covid-19 est une bataille que nous devons tous continuer à mener. Tous les jours. Peu importe l’endroit où l’on vit ».

Il a été suivi de près par le Premier ministre britannique Boris Johnson, lui-même atteint de façon sérieuse par le coronavirus en avril, qui a envoyé ses « meilleurs voeux au président Trump et à la Première dame » Melania, également testée positive.

De l’Inde à la Russie

Le Premier ministre indien Narendra Modi a souhaité à son « ami » et à son épouse « un prompt rétablissement et une bonne santé ». Dans un contexte de tensions commerciales, Narendra Modi et Donald Trump affichent des relations chaleureuses, soigneusement mises en scène en février lors de la visite du président américain en Inde.

Le Kremlin y est allé de ses voeux lui aussi, d’abord de façon moins personnelle, avec le porte-parole du Kremlin déclarant, au cours d’un briefing téléphonique avec des journalistes : « Bien entendu, nous souhaitons au président Trump un prompt et aisé rétablissement ».

Mais Vladimir Poutine est intervenu en personne un peu plus tard.

« Je suis convaincu que votre vitalité naturelle, votre vigueur d’âme et votre optimisme vous aideront à vaincre ce dangereux virus », a déclaré le président russe dans un télégramme à son homologue américain, selon un communiqué du Kremlin.

L’OMS réagit

Le patron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus, dont l’organisation a été accusée par le président américain d’incompétence dans sa gestion de la pandémie, a également twitté ses « meilleurs voeux de complet et prompt rétablissement » au couple présidentiel.

En avril, M. Trump, critiqué aux Etats-Unis pour sa gestion de la crise, s’était livré à une attaque en règle contre L’OMS, l’accusant d’être trop proche de la Chine, où l’épidémie a démarré, d’avoir tardé à alerter sur les dangers de la maladie, et a entamé les procédures pour se retirer de l’organisation, dont Washington est le principal contributeur.

Les Etats-Unis paient le plus lourd tribut à la pandémie avec plus de 200.000 morts à la fin septembre, soit un cinquième de l’ensemble des décès dans le monde.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous