Philippe Montanier sur le tirage au sort d’Europa League : « Une poule relevée et intéressante »

Philippe Montanier
Philippe Montanier - Photo news

« On voulait accéder aux poules pour jouer de grandes équipes, on est servi », explique Philippe Montanier. Qui se dit satisfait. Parce que « c’est une poule relevée mais intéressante, avec des pays, des cultures et des styles de jeu différents. Mais aussi parce qu’on a reste en Europe. On craignait de devoir voyager la Russie et tous les pays de l’Europe de l’Est éloignés en raison de la longueur des trajets et du décalage horaire ».

L’entraîneur du Standard le confie, il avait tablé sur « Benfica, l’AC Milan et Nice » pour avoir une équipe française. A l’arrivée, on n’est pas très loin. « On sera outsider face à Benfica et aux Rangers qui ont un passé solide en Europe et une équipe de Poznan que Charleroi méritait d’éliminer mais à ce niveau-là ce n’est pas toujours le meilleur qui l’emporte ».

Selon le protocole défini par l’UEFA, le Standard devrait avoir l’autorisation de remplir 30% de la capacité de son stade, soit un total de 8.000 spectateurs. Philippe Montanier s’en réjouit. « A fortiori lorsqu’on a des affiches comme celles-là », conclut-il.

« Avec un pensée pour Michel », ajoute-t-il en pensant à Benfica, où Preud’homme a joué avant de devenir directeur des relations internationales du grand club portugais. Mehdi Carcela a aussi évolué durant un an, lors de la saison 2015-2016, au stade de la Luz.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous