Accueil Belgique Politique

Hans Bonte au Soir: «Nous n’avions pas de raison d’arrêter les hooligans»

Le bourgmestre de Vilvorde réfute les accusations et affirme avoir appliqué le plan initialement prévu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Les dernières informations en direct

Vertement critiqué par Yvan Mayeur (PS), le bourgmestre de Bruxelles, Hans Bonte (SP.A), son collègue de Vilvorde, refuse d’entretenir la polémique : « Je suis triste d’entendre ça, dit-il. J’en appelle à l’unité politique. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs