Accueil Société

Coronavirus: le secret médical à l’épreuve de la quarantaine

Le médecin peut dorénavant rompre le secret professionnel si un patient atteint du coronavirus refuse la quarantaine. Meilleur cadre ou risque de dérive ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Droit ou devoir de se faire tester au Covid-19 ? Quarantaine obligatoire ou facultative ? Ce qui paraît évident pour l’immense majorité ne l’est pas nécessairement pour quelques-uns. Depuis le début de l’épidémie, le corps médical est confronté à des comportements problématiques de patients touchés par la maladie. Le Conseil national de l’Ordre des médecins s’est penché sur ces questions et vient de diffuser des recommandations.

Il rappelle que toute personne qui répond à la définition d’un cas possible de Covid a l’obligation de se faire tester. De son côté, le médecin est tenu d’informer le patient des mesures à respecter, y compris la quarantaine. Il rappelle aussi que le patient a le droit de refuser un test mais que cela n’enlève rien à l’obligation du médecin de signaler une possible contamination aux autorités.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Crl roberto, samedi 7 novembre 2020, 2:08

    Si une personne est malade et contagieuse, je peux comprendre certaines mesures liberticides, mais je donne l'exemple d'un amis(aucun symptôme) qui est testé positif depuis plus de 2 mois par test pcr cycle d'amplification de 30 à 35 qui peuvent détecter des traces de virus mort et non contagieux, comme une atteinte à nos libertés !

  • Posté par Trevisan Lucio, samedi 3 octobre 2020, 12:20

    Je pense qu'il faut faire la différence entre "porter à la connaissance de l'autorité publique les cas de maladies contagieuses, obligatoire comme décrit ci-dessous, et porter les cas de non respect de quarantaine, qui n'est, à mon sens, qu'une mesure administrative prise par une autorité. Est-ce que le médecin doit se substituer aux autorités qui sont chargées de ce contrôle ? Dénoncer les personnes qui ne veulent pas se mettre en quarantaine ?(ces gens peuvent changer d'avis et s'y soumettre quand même suite aux conseils du médecin) Pour faire court : le médecin porte à la connaissance de l'autorité les cas de maladie et puis c'est à cette autorité à contrôler le respect de la quarantaine.

  • Posté par Moriaux Raymond, dimanche 4 octobre 2020, 7:49

    Je corrige quand même mon accord de hier : signaler le danger représenté par le non-respect de la quarantaine est bel et bien une obligation que doit respecter le médecin qui en fait le constat. La préservation de la santé publique est clairement l'objectif de cette réglementation et omettre le signalement de personnes qui la mettent en péril répond parfaitement à cet objectif. Ce qui n'est évidemment plus de son ressort, ce sont les mesures de coercition que les autorités pourraient être amenées à prendre.

  • Posté par Moriaux Raymond, samedi 3 octobre 2020, 13:51

    D'accord. Dommage que l'article n'ait pas d'emblée exposé le problème clairement.

  • Posté par Moriaux Raymond, samedi 3 octobre 2020, 10:46

    Autre chose : le secret médical est d'ordre public. Ca signifie que le patient ne peut délivrer le médecin de son respect. Encore une réalité qui semble être passée par dessus la tête des acteurs de cet interview...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs