Accueil Belgique Politique

Paul Magnette au «Soir»: «On n’est pas sauvés, les quatre prochaines années vont être très dures»

Pensions, impôt sur la fortune, secret bancaire… Le président du PS recadre l’accord Vivaldi. Dit pourquoi il n’est pas au Seize. « On a toujours une pointe de regret »…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Paul Magnette récupère doucement d’une négociation infinie : « On dormait maximum trois heures par nuit. C’est plus calme maintenant. Il faut quand même composer les cabinets, à peu près 200 personnes pour ce qui nous concerne, ce n’est pas rien ». Et puis, il faut expliquer, préciser, recadrer l’accord de gouvernement.

Voici.

L’accord est fort de 84 pages, mais il y a des zones d’ombre. Prenez le relèvement des pensions pour les carrières complètes : c’est du net, du brut ? On entend de tout.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Ponsard André, dimanche 18 octobre 2020, 8:50

    composer les cabinets,200 personnes?j'en ai un et je m'en contente et au moins il me sert tous les jours différent de ceux de magnette

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 4 octobre 2020, 1:20

    Une carrière complète de chômeur complet, avec en prime une belle pension: voilà le nouvel idéal belge. Cela va attirer beaucoup d'immigrés, ce qui est en principe une bonne chose pour le dynamisme d'un pays. Sauf qu'ici ce ne sont que les paresseux qui viendront, car on y décourage de plus en plus l'effort et la réussite.

  • Posté par Martin D., samedi 3 octobre 2020, 18:30

    Taxer le grand capital est un leurre.

  • Posté par Chalet Alain, samedi 3 octobre 2020, 18:20

    On va vers trop d'égalité, cela devient du nivellement, forcément vers le bas. Et donner trop d'allocations et de services gratuits aux "pauvres" ne fait que décourager l'effort et encourager le chômage. Cela va ralentir notre économie et appauvrir tout le monde, y compris ces "pauvres" qu'on prétend aider. Nous allons ainsi vers la décadence. Et nos entreprises feront faillite ou seront rachetées par les asiatiques, car eux ont découvert le goût de l'effort, de l'excellence et de la réussite. Donc ils travaillent au lieu de chômer et ils vont progressivement nous coloniser.

  • Posté par LAMBERT André, dimanche 4 octobre 2020, 11:18

    Oh, une réplique complètement idiote du lobotomisé à l'idéologie des "bons à rien".

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs