Trump positif au coronavirus est soigné à l’aide d’un traitement expérimental

Trump positif au coronavirus est soigné à l’aide d’un traitement expérimental
Photo News

Le président américain Donald Trump, contaminé par le coronavirus, bénéficie d’un traitement basé sur l’antiviral remdesivir, a indiqué un de ses médecins, Sean Conley, dans une déclaration publiée par la Maison Blanche. Commercialisé par laboratoire californien Gilead, le remdesivir est le premier traitement à avoir démontré un relatif bénéfice pour les malades du Covid-19.

Donald Trump a été admis vendredi dans un hôpital de la banlieue de Washington, après avoir été testé positif au coronavirus. « Le président va très bien », a assuré le docteur Conley dans la soirée. « Il n’a pas besoin de plus d’oxygène mais, en concertation avec des spécialistes, nous avons décidé de commencer un traitement à base de remdesivir. Il a reçu sa première dose et se repose. »

« Je vais bien, je pense ! Merci à tous. LOVE!!! », a tweeté le président samedi aux petites heures.

L’antiviral remdesivir

Les médecins lui ont injecté une dose du cocktail expérimental d’anticorps de synthèse développé par la société Regeneron.

Des experts soulignaient le danger d’injecter dans l’homme le plus puissant du monde un médicament certes prometteur mais encore si peu testé, en raison des possibles effets secondaires.

Avec des patients âgés, « je suis généralement très prudente sur tout ce qui est expérimental et n’a pas été prouvé », dit à l’AFP Carla Perissinotto, médecin gériatre à l’université de Californie à San Francisco.

Le président américain, qui n’a cessé de minimiser la pandémie et a multiplié les rassemblements souvent au mépris des règles sanitaires, avait lui-même annoncé ce rebondissement dans une campagne tendue à l’extrême.

Les responsables de la Maison Blanche, tout en évoquant des « symptômes légers », se sont voulus rassurants sur son « rétablissement rapide », martelant qu’il restait bien aux commandes du pays.

« Il prend évidemment ça au sérieux mais c’est un battant, je sais qu’il continue de travailler », a affirmé sur Fox News son fils Don Junior, qui a dit lui avoir parlé vendredi matin.

Critiqué pour sa gestion de la pandémie

Donald Trump est très critiqué pour sa gestion de l’épidémie, ce qui pèse sur ses chances de réélection. Il est accusé d’avoir manqué de compassion face aux victimes du virus et d’avoir envoyé des signaux contradictoires sur sa gravité, sur les traitements potentiels et sur le port du masque, qu’il n’endosse que rarement après s’y être longtemps refusé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous